Initiative ministérielle sur la maladie d’Alzheimer et autres troubles neurocognitifs majeurs

— Contexte

Suite à la publication du rapport « Relever le défi de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées, une vision centrée sur la personne, l’humanisme et l’excellence » publié à la demande du gouvernement du Québec, sous la direction du Dr. Howard Bergman en Mai 2009, le Ministère de la Santé et des Services Sociaux a supervisé pendant deux ans le déploiement d’une première phase comportant 19 projets locaux, dont l’objectif était d’améliorer l’accès aux services de santé et aux services sociaux pour les patients souffrant de maladie d’Alzheimer et d’autres troubles neurocognitifs majeurs.

Ces projets ont été répartis sur l’ensemble du territoire québécois et financés d’Avril 2013 à Mars 2016, C’est dans ce contexte que le RUIS McGill a été sollicité, au même titre que les 3 autres RUIS du Québec pour assurer un soutien à ces projets.

Le bilan provincial effectué à l’automne 2015 a permis de souligner le succès de cette initiative. Il a donc été décidé que l’expérience de ces projets servirait de modèle pour le reste du Québec. L’initiative ministérielle sur la maladie d’Alzheimer et autres troubles neurocognitifs majeurs est alors devenue un projet provincial le 1er avril 2016 et a pris communément le nom de « phase 2 ». Un guide de mise en œuvre, contenant les lignes directrices de la phase 2 pour la période 2016-2019, a été publié pour que les pratiques issues de la phase 1 soient déployées à grande échelle, notamment au sein de tous les groupements de Médecins de Famille (GMF) du Québec.

— Objectifs

Général > Soutenir l’intégration de l’initiative ministérielle sur la maladie d’Alzheimer et autres troubles neurocognitifs majeurs auprès des groupes de médecine de famille, des services du Soutien à l’Autonomie des Personnes Âgées (SAPA) et de tous les autres professionnels des secteurs sanitaires et sociaux intervenant auprès des personnes âgées du territoire du RUIS McGill.

  1. Spécifiques >
  2. Participer au comité consultatif provincial de mise en œuvre
  3. Former les professionnels de terrain
  4. Mener des actions innovantes pour améliorer la prise en charge des malades et soutenir leurs aidants
  5. Conseiller et accompagner le Centre Intégré Universitaire des Service de santé et sociaux (CIUSSS) du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal